Débutant, vous vous interrogez sur l’arrosage. 

Rassurez-vous, une erreur ne condamnera pas votre plante :).

RÈGLES D’OR 

  • Tout d’abord, connaissez le besoin d’eau de vos plantes. Par exemple, les plantes méditerranéennes tolèrent très bien la sécheresse, et ne supportent pas l’humidité stagnante.
  • On arrose selon la météo, la saison & l’ensoleillement de votre plante. Une plante recevant du soleil direct transpirera plus, et aura donc besoin de plus d’eau. Tenez aussi compte des pluies qui alimentent vos plantes en eau ( à privilégier car de meilleure qualité que l’eau du robinet). Et enfin, n’oubliez pas qu’en automne et en hiver on arrose beaucoup moins qu’au printemps ou à l’été.
  • On vérifie l’humidité du sol avant d’arroser. Touchez la terre pour évaluer ses besoins.
  • Privilégiez l’alternance sec/humide. Bénéfique pour votre plante, on espace les arrosages entre 2 et 15 jours, selon le climat et le paillage (qui limite l’évaporation).
  • On n’arrose jamais en plein soleil. Vous pouvez la brûler, d’autre part une terre chaude arrosée se solidifie ce qui empêche les racines de se développer.
  • On arrose autour du pied. L’eau a besoin de s’écouler vers les racines, et non sur les feuilles qui favorisent l’apparition des maladies. En effet, ce sont les racines qui transportent l’eau aux feuilles.
  • On n’arrose pas à l’eau glaciale. Comme nous, les plantes n’aiment pas les douches froides.

L’ ARROSAGE À CHAQUE SAISON

  • Automne & Printemps, arrosez le matin car les nuits peuvent être fraîches et l’humidité peut stagner dans votre terre. 
  • Été, arrosez le soir pour que votre plante s’hydrate avec le moins d’évaporation. Vous pouvez arroser un peu plus (sans doubler la quantité), surtout en période de grandes chaleurs et pour les légumes. 
  • Hiver, arrosez uniquement s’il ne pleut pas depuis longtemps. Pour de jeunes plants, arrosez une fois tous les 15 jours.  

EN CAS DE DOUTE

  • Regardez ses feuilles le matin. Si elles sont flétries, c’est qu’elle a grand-soif. Il faut l’arroser d’urgence.

OPTIMISER L’EAU DE SON ARROSAGE

L’eau du robinet contient du chlore et du calcaire, alors pour l’améliorer:

  • Remplissez une bouteille 24 h avant l’arrosage pour dissiper le chlore.
  • Récupérez l’eau de pluie ( the best ) en plaçant votre arrosoir dehors. Veillez à la température, selon la saison, elle peut être trop froide.
  • Paillez si vous le pouvez. Ça permet de limiter votre travail d’arrosage en été. Il existe des paillages enrichis en probiotiques, parfaits pour doper la vie de votre sol. Enfin, le paillage se décompose ce qui apporte un surplus d’éléments nutritifs à votre plante.

RECYCLEZ

  • Utilisez les eaux gazeuses qui ont perdu leurs bulles, et si vous avez le courage l’eau de cuisson de vos légumes (après refroidissement évidemment).
  • Upgradez votre eau d’arrosage avec des éléments nutritifs, par exemple en faisant macérer une peau de banane (plus facile à s’en procurer que l’ortie ) dans votre bouteille d’arrosage. Idéal pour doper la floraison de vos compagnes végétales.