SOLEIL / MI-OMBRE. Arrosage : moyen. Entretien : moyen.

Gourmand(e), vous avez envie d’un potager urbain sur votre grand balcon/ terrasse ?

La variété remontante grimpe jusqu’à 1 m50. Elle permet donc de masquer un vis à vis, tout en vous offrant ses fruits plusieurs fois par an.

Prévoyez un treillage pour y attacher les tiges à venir et un pot de 25 L minimum. Ainsi, il prospèrera et pimentera vos sorties avec ses effluves surprises de framboise.

D’ailleurs saviez-vous que l’univers sentait la framboise et le rhum ? Les scientifiques ont sondé les molécules de l’espace et auraient trouvé de la formiate d’éthyle, présente dans ce cher fruitier.

ENTRETIEN : Peu exigeant, il aime avoir la tête au soleil et les pieds au frais. Une couche de paillage lui permettra de conserver l’humidité du sol.

Veillez à ce qu’il ne manque pas d’eau, les deux premiers étés.

L’air doit bien circuler. Ne le collez pas à d’autres plantes, les ronces sur ses tiges pourraient abîmer vos plantes.

RÉCOLTE :

La première année, le framboisier fructifie plutôt à la fin de l’été. L’année suivante, il démarrera plus tôt la fructification, puis reprendra à l’automne. N’oubliez pas que la météo rythme la vie des plantes, plus que les saisons, perturbées par vous savez quoi..

Enfin, plus votre framboisier grandit (en âge 😉 ) plus il fructifie: printemps, été, automne…

TAILLE:

Le framboisier se taille en février-mars, hors période de gel.

La première année, taillez au-dessus de la base, c’est-à-dire, à l’embranchement de deux tiges, et les branches sèches

Pour les années suivantes, coupez de moitié les branches.

Voici une excellente vidéo pour vous accompagner: https://www.youtube.com/watch?v=j6y4088H5ac

TRAITEMENTS:

Ce fruitier peut être sensible à l’oïdium (couche blanchâtre sur les feuilles), c’est souvent dû à un excès d’humidité (arrêtez les arrosages et laissez la terre sécher), mais aussi à une trop forte concentration de végétaux dans l’espace.

En cas d’oïdium, pulvérisez un mélange de lait et d’eau (1/10 + 9/10) sur les feuilles et retirer les feuilles malades.

Egalement, si vous avez des petits moucherons ou insectes, arrosez avec des nématodes, des micro-organismes très efficaces pour déloger les piques assiettes.